Accueil

« L’art de la défaite » de Batlik, c’est Peter Falk en chemise à fleurs, à la recherche d’une mélodie perdue entre les lignes de Cioran.

Que deviennent l’oeuvre, la mythologie et la vie d’un auteur après en avoir traversé un autre? C’est avec une poreuse résonance que le chantre de l’anti-héroïsme Batlik s’est attelé à l’exercice suivant: écrire, composer et interpréter 10 chansons, comme un écho aux écrits du penseur nihiliste Emil Cioran. Accompagné par la voix de Fanny Charmont et la batterie de Benjamin Vairon, Batlik nous livre dix échappées, dix perspectives, dix tentatives de sublimer les mornes contigences du temps en ondes poétiques.

Du 06 au 29 juillet 2018, au théâtre l’arrache-coeur d’Avignon.  Relâches les mercredi.

Réservations disponibles ici à partir du 1er juin.

Album « XI LIEUX » en  version physique ici

en version digitale ici