COMME LE COYOTE

  1. COMME LE COYOTE -:-- / -:--

bien sûr évidemment
sont les deux seuls mots
que tu prononces tout le temps
l’air fier les épaules en arrière
tes certitudes t’ont donné l’habitude

de ne plus te poser aucune question
de ne répondre que par oui ou par non
l’index pointé sur chacune de tes idées
sûr de tes convictions
un vrai petit Napoléon

comme le coyote dans les dessins animés
t’es au dessus du vide
mais tu continues à marcher
qu’est ce qu’il se passera
quand tu regarderas en bas
lorsque ton empire s’effondrera
sous tes pas

tu tombes et tu retombes
tu descends et tu redescends
droit sur l’endroit
où le doute t’attend
tu tombes et tu retombes
tu descends et tu redescends
droit sur l’endroit
où ta vérité n’existe pas

tout ce que j’apprends de toi
n’est jamais dans ce que tu dis
mais dans ce que tu ne dis pas
jamais dans ce que tu as fait autrefois
mais dans ce que tu fais maintenant
et dans ce qu’on fera toi et moi

je n’aime pas recevoir de leçons
mais j’apprécie toutes les explications.
je n’aime pas entendre fais ça et
fais le comme ça
je préfère demander
s’il te plait montre moi

comme le coyote dans les dessins animés
tu dessines un tunnel
sur un morceau de rocher
qu’est ce qu’il se passerait
si tu t’apercevais
que je peux le traverser
mais pas toi

refrain

alors est ce que tu viens avec moi
on essaiera d’oublier tout ce que l’on sait déjà
on emportera comme seule et unique notion
que le doute existe
derrière chaque prise de position

il est temps de reprendre la route
peut être qu’on passera entre les gouttes
peut être que là vers où l’on va
quelqu’un nous attend ou peut être pas

mais comme deux touristes perdus à l’étranger
on marchera côte à côte
en essayant de se retrouver
bien incapables de répondre à la question
êtes vous certains que ce chemin est le bon